Pédalez vers le paradis des Blue Mountains

Cyclistes dans les Blue Mountains, Nouvelle-Galles du Sud. © Destination NSW et Jeff Drewitz

Pédalez vers le paradis des Blue Mountains

Rien ne se compare à la montée d’adrénaline que l’on ressent en fonçant à travers les falaises, les profondes gorges et le bush préservé des Blue Mountains sur un VTT. 

Il y a là des milliers de kilomètres de pistes pare-feux, qui traversent les lignes de crête des escarpements et descendent au fond des vallées tout en bas.  Sentez l’air frais de la forêt vous fouetter le visage, en admirant au passage des cascades, des paysages à vous couper le souffle, des ravins pleins de fougères arborescentes, de nombreux oiseaux et des fleurs magnifiques. C’est une aventure de plein air enivrante. 

A trente-deux ans, Steve Wilmot a pédalé sur quatre continents et considère les pistes des Blue Mountains parmi les plus belles au monde.

« L’un des avantages est leur tranquillité. Vous pouvez voir la ville au loin par temps clair, tout en ayant l’impression d’être à un million de kilomètres de celle-ci. Le vélo ne fait aucun bruit, on peut donc écouter les bruits de la nature, les oiseaux et les insectes. C’est si grand que vous découvrez quelque chose de nouveau à chaque fois. »

En fait, la région des environs des Blue Mountains, inscrite au Patrimoine mondial de l’humanité, s’étend sur plus d’un million de kilomètres carrés. C’est un tiers de la Belgique ou deux fois la taille de Brunei. De plus, la région est si densément boisée que le plus vieil arbre du monde – le pin Wollemi – poussait ici à l’insu de tous dans une vallée isolée jusqu’en 1994. 

Ce n’est donc pas étonnant si les Blue Mountains ont des pistes de diverses longueurs et de tous les degrés de difficulté. Vous pouvez tester votre forme sur les 120 kilomètres de côtes de Glenbrook à Wentworth Falls,  ou descendre doucement le « Blue Labyrinth » sur la route de Wentworth Falls à Glenbrook. 

Explorer les points de vue de la Jamison Valley ou suivez la route de l’explorateur George Caley (cinq heures de trajet le long de la route du Mount Banks). Vous admirerez les vues magnifiques le long de la dure piste de Wentworth Falls à McMahon Lookout et passerez devant les spectaculaires grottes Jenolan sur le célèbre sentier de Six Foot Track. 

Originaire des Blue Mountains, Tony Fathers chevauchait dans sa jeunesse des vélos Malvern Stars et des dragsters dans les rues de Blaxland, avant d’attaquer les pistes sur sa petite moto propulsée par un moteur de tondeuse a gazon. Maintenant, à presque cinquante ans, Tony se déplace sur un VTT type ATX 760 et publie régulièrement des comptes-rendus sur les pistes de VTT sur son site Internet, « Fat Hippies Blue Mountain Bike Rides » (pistes cyclables des Blue Mountains pour hippies obèses).

« Tous les parcours reçoivent un certain nombre de hippies obèses en fonction de leur qualité  – un seul hippie obèse signifie « prenez une tranche de pizza et restez sur le pouf », deux veut dire « pas mal », trois « vaut le déplacement », quatre « piste géniale » et cinq  « arrêtez de jouer avec votre ordinateur et allez-y », explique-t-il.

Parmi les pistes qui ont gagné le prix convoité de cinq hippies obèses, on trouve Hanging Rock à Blackheath - « pour ses drains d’eau amusants à sauter et ses vues extraordinaires » - et Narrow Neck, « certainement le parcours le plus spectaculaire que j’ai fait dans les Blue Mountains. »

Malgré le fait qu’il fasse 30 kilomètres minimum une fois par semaine, Tony dit qu’il n’est pas en super forme et adresse ses revues aux cyclistes moyens débutants plutôt qu’à ceux qui cherchent des émotions extrêmement fortes.

« Quand les côtes sont trop raides, je n’ai pas honte de marcher. J’aime les parcours difficiles, mais je préfère encore être dans la nature à admirer le paysage », dit-il. ”

Des vues?  Les Blue Mountains en ont assez pour persuader les hippies obèses comme les obsédés d’adrénaline de monter sur leur vélo.

Idées découverte