Terre d'Arnhem, Territoire du Nord

Terre d'Arnhem, Territoire du Nord (NT). © Tourism Australia

Terre d'Arnhem, Territoire du Nord

Bordée par le parc national de Kakadu, la mer d'Arafoura et le Golf de Carpentarie, la Terre d'Arnhem est un vaste territoire sauvage préservé, au patrimoine aborigène exceptionnel.

La Terre d'Arnhem appartient au peuple Yolngu qui vit dans cette région depuis au moins 60 000 ans. Les Yolngu ont conservé un lien culturel et spirituel intense avec leur terre ancestrale, ce qui vous promet d'authentiques expériences indigènes. C'est de cette terre qu'est originaire le célèbre instrument de musique australien, le didgeridoo.

Côtes accidentées, îles reculées, rivières poissonneuses, forêts luxuriantes, escarpements vertigineux et savanes boisées sont autant de trésors qui composent les magnifiques paysages aux contrastes saisissants de la Terre d'Arnhem. La Terre d'Arnhem regorge d'espèces sauvages, en particulier de crocodiles marins. Elle représente un important refuge pour les dugongs, les tortues en période de ponte et les oiseaux migrateurs.

La région est également l'un des meilleurs sites de pêche au monde. Partez à la recherche du célèbre barramundi à l'occasion d'une excursion en bateau dans l'estuaire ou en haute mer.

À l'ouest de la Terre d'Arnhem se trouve Gunbalanya (Oenpelli). Une visite s'impose pour découvrir des artistes à l'œuvre et acheter des paniers tressés et des peintures dans le célèbre centre d'art et d'artisanat Injalak (Injalak Art and Craft Centre). Accompagné d'un guide aborigène, poussez jusqu'à Injalak Hill où vous découvrirez des œuvres d'art rupestre ancestrales et les légendes du Temps du Rêve. Prenez part à une excursion « bush tucker » pour découvrir comment les peuples indigènes se nourrissent dans le bush.

La Terre d'Arnhem abrite plusieurs centres d'arts indigènes réputés, notamment la communauté de Maningrida et Yirrkala, juste à la sortie de la ville côtière de Nhulunbuy sur la péninsule de Gove. Des excursions culturelles avec guides locaux sont également proposées sur les plages de sable blanc et dans les eaux azur de Nanydjaka (Cape Arnhem), à seulement quelques heures de route de Nhulunbuy. Ces eaux cristallines sont idéales pour la plongée avec bouteille ou tuba.

La Terre d'Arnhem compte également de nombreux sites historiques d'importance, comme les vestiges du début de la colonisation européenne dans le parc national de Garig Gunak Barlu, sur la péninsule isolée de Cobourg. Dans les environs, le parc marin de Cobourg offre un habitat idéal à des milliers d'espèces d'oiseaux.

Les paysages de la Terre d'Arnhem évoluent de manière spectaculaire tout au long de l'année. La saison sèche, entre avril et septembre, représente la meilleure période pour visiter cette région, certaines parties du parc étant fermées au public pendant la saison des pluies en raison des conditions météorologiques extrêmes. Vous pouvez également admirer toute cette immensité en hélicoptère ou en petit avion.

Il existe peu de solutions d'hébergement dans la région, mais vous trouverez d'excellents refuges en pleine nature. Dormir à la belle étoile est également possible sur les nombreuses aires de camping isolées.

Des vols quotidiens relient Nhulunbuy à Cairns et Darwin. La région est également accessible en 4x4 par la route Central Arnhem Road qui rejoint la nationale Stuart Highway au sud de Katherine. Pour accéder à Jabiru depuis Darwin, il faut emprunter la nationale Arnhem Highway. L'accès depuis le sud s'effectue par la nationale Kakadu Highway.

Pour visiter la Terre d'Arnhem, vous devez obtenir une autorisation de la part du Northern Land Council. Il est fortement recommandé de prendre part à une excursion organisée par un voyagiste autorisé à pénétrer dans la région.

Plus d'idées australiennes