Marcher dans la nature sauvage de Tasmanie

Seaton Cove, réserve de la Bay of Fires, Tasmanie. © Tourism Tasmania

Marcher dans la nature sauvage de Tasmanie

Des balades douces aux aventures épiques, la meilleure façon d’expérimenter la nature sauvage de la Tasmanie est à pied.
Plantez un pied devant l’autre pour longtemps et vous oublierez peut-être d’où vous venez. Bien sûr, cela aide si vous vous trouvez dans la nature sauvage épique, ancienne et transformante qui a fait de la Tasmanie un paradis pour les marcheurs à travers le monde. Presque la moitié de ce petit État scénique est protégé par des parcs et réserves nationaux et vingt pour cent est nommé sur la liste du Patrimoine mondial. Les 17 parcs nationaux sont traversés par des milliers de kilomètres de pistes, allant du genre casse-cou au rêveur. Longues et courtes, douces et géantes, voici juste quelques-unes des marches en Tasmanie qui vous permettront de tout oublier.

Depuis Hobart
Depuis Hobart, il faut vingt minutes pour atteindre le rugueux Mont Wellington, où la marche d’Organ Pipes d’une durée de trois à quatre heures vous amène sur les falaises imposantes en dolérite du même nom. A l’est d’Hobart, sur l’île de Bruny voisin, vous pouvez marcher la piste côtière jusqu'à Penguin Island depuis Adventure Bay ou grimper les escaliers en bois jusqu’à Neck Lookout pour des vues vertigineuses de l’océan. Vous verrez rapidement pourquoi le cinéaste Baz Lurhmann a recommandé cet endroit. Plus loin le long de la côte est se trouve le Parc national Tasman,  où vous pouvez passer des journées à explorer les falaises de mer et les roches géantes. Si vous n'avez qu’une journée, passez une heure sur la marche des falaises jusqu’à Waterfall Bay ou prenez trois ou quatre heures pour faire la randonnée jusqu’à l’endroit scénique et éloigné de Bivouac ou Fortescue Bay. A l’ouest de Hobart se trouve l’étendue sauvage et vaste du parc national de South West. Faites une journée de marche jusqu’au Lake Judd profond et taillé en glace ou essayez vos forces sur la piste de Port Davey de 70 km et la piste de la South Coast de 85 km jusqu'à Melaleuca éloigné. D’ici vous devrez être cherché en bateau ou en avion, ou marcher toute la distance de nouveau !

Le long de la côte orientale
La meilleure façon d’absorber la beauté vivifiante de la côte orientale de la Tasmanie est à pied. Voyagez vers l’est de Hobart jusqu’à Triabunna, où vous pouvez prendre un ferry jusqu’à Maria Island. Ni magasin, ni voiture ! L’île est un paradis calme, idéal pour les randonneurs du bush et les admirateurs de nature sauvage. Faites une balade tranquille jusqu'à Fossil Cliffs ou une marche plus difficile de quatre heures le long des hauts des falaises. De nouveau sur le continent, allez vers le nord jusqu'à Coles Bay. De là, vous pouvez faire une marche courte à travers les Hazards dans le parc national de Freycinet. C’est très raide, mais vous serez compensé par une vue époustouflante de Wineglass Bay. Passez cinq minutes ou cinq heures à marcher les Friendly Beaches ou voyagez autour des montagnes Hazards jusqu'à Hazards Beach sur le circuit de trente kilomètres de la Péninsule de Freycinet. Plus loin vers le parc national de Douglas-Apsley, des marches de toutes les longueurs vous font serpenter près de rivières et de cascades ou dans la forêt vierge, parmi les grands pins et eucalyptus. Une fois à St Marys, grimpez jusqu’en haut de St Patrick’s Head ou jusqu’au pic plus accessible de South Sister Peak. Le prochain arrêt est à St Helens, à l’entrée de la Baie des feux. De là, vous pourrez faire une randonnée de deux jours pour traverser les plages désertiques où vous découvrirez des middens aborigènes et de gros rochers couverts de lichen. Campez pour la nuit dans les dunes, puis visitez le phare d’Eddystone avant d’arriver à un gîte écologique isolé avec de belles vues maritimes. Votre pause sera bien méritée, quand vous aurez marché presque aussi loin que Launceston.

De Launceston et vers le nord-ouest de la Tasmanie
De Launceston, la merveille de marche du parc national Cradle-Mountain-Lake St Clair est juste à quelques pieds plus loin. Suivez la marche Enchanted Walk de vingt minutes à travers la vieille forêt tropicale magique ou prenez une heure ou deux pour vous promener autour du Lake Cove jusqu’à Cradle Mountain. Grimpez jusqu’en haut de Cradle Mountain avec une marche en circuit de huit heures ou montez votre tente sur la piste Overland de six jours. Vous voyagerez à travers les montagnes en dolomite et les cascades jusqu'au plein sud du lac St Clair, le lac naturel le plus profond d’Australie. Plus loin au sud, dans le parc national de Franklin-Gordon Wild Rivers  le voyage aller-retour à Donaghy’s Lookout est un aller-retour rapide, ou une marche enrichissante de plusieurs jours jusqu’au Lac Tahune, sous le pic de Frenchmans Cap. A Queenstown juste à côté, vous trouverez les restes de la ville de Pillinger parmi une forêt verdoyante de fougères au bout d’un vieux chemin de fer.

Vous avez envie de marcher dans la nature sauvage et de tout laisser derrière vous ?  La Tasmanie – dans toute sa splendeur rude et naturelle – vous attend.

Idées découverte