Site Requires Javascript - turn on javascript!

Les 7 choses à faire et à ne surtout pas faire

Ce sport, c'est comme les vitamines : pour que ça marche, il faut prendre sa dose tous les jours.


Le surf est un excellent moyen de rencontrer du monde, de s'amuser, de peaufiner son bronzage et de tonifier son corps. Même si vous n'êtes pas très bon et que vous buvez souvent la tasse, l'important, c'est de prendre du plaisir.

Mais si vous voulez apprendre à surfer, il y a quelques règles à connaître avant d'aller à l'eau, pour ne pas vous faire mal voir si vous faites un faux pas. Pour résumer, il faut rester courtois et ne pas oublier que les vagues sont à tout le monde.

Voici les choses à faire et à ne pas faire quand vous voulez prendre une vague australienne (dans le milieu, on dit « gnar »).


Respecter la priorité

Quand les surfeurs attendent leur tour dans le line-up, celui qui est le plus proche du pic de la vague a la priorité.

Donc, si vous êtes en train de ramer pour attraper une vague qui déferle vers la droite et que le surfeur à votre gauche rame aussi, vous devez reculer et le laisser passer.

Si quelqu'un se met debout en premier ou s'il dit « Left ! », ou « Right ! » pour signaler qu'il va prendre la vague, il a la priorité et vous devez reculer.

Si vous ne savez rien faire à part aller tout droit, contactez l'école de surf locale pour prendre un cours.


Ne pas taxer

Dans le monde du surf, « taxer », c'est un peu comme voler la copine d'un pote... En général, ça finit mal.

Quand vous prenez la vague juste devant quelqu'un qui a la priorité, alors qu'il est en train de faire un take-off ou qu'il est déjà sur la vague, on dit que vous « taxez ».

Si vous n'avez pas fait exprès, reculez aussi vite que possible et criez « Sorry ! ». Dans tous les cas, ne sautez pas de votre planche en la laissant sur le chemin.


Ramer

Ramez toujours dans un canal – là où les vagues ne se cassent pas vraiment et où personne ne surfe. Si c'est un beach break, ce n'est pas toujours évident de repérer le bon endroit : allez là où il y a moins de monde ou, mieux encore, regardez à quel endroit ceux qui ont l'air de s'y connaître rament et suivez leur trace.

Quoi qu'il en soit, ne ramez pas directement dans le line-up. C'est le meilleur moyen de se prendre une planche dans la figure. Ne ramez pas non plus sur le chemin de quelqu'un qui prend une vague – placez-vous toujours derrière lui. Sinon, il pourrait vous passer dessus et il vaut mieux éviter de finir en tranches.


Rester collé à sa planche

Vous ne devez jamais quitter votre planche – restez accroché à elle comme si c'était votre nouvelle copine et que vous entriez dans une pièce remplie de mannequins. Essayez de toujours garder le contrôle de votre planche (et de rester collé à elle). Si vous la perdez, ramenez-la près de vous grâce à votre leash. Si vous l'abandonnez, c'est le carnage.
 

Connaître ses limites

Si vous venez de vous mettre au surf, ne choisissez pas directement un line-up blindé de monde. Essayez de surfer plus en périphérie ou dans un spot où il y a moins de monde. Autre bonne technique : se rapprocher un peu de la plage pour attraper la deuxième vague.

Comme on est gentils et qu'il y a des chances qu'on vous croise sur un surf, voici quelques autres conseils d'ami pour les débutants.

  • Ne snakez pas. Dans l'eau, on n'aime pas les serpents. « Snaker », ou « faire l'intérieur », c'est ramer autour d'un autre surfeur pour lui passer devant dans le line-up. C'est très mal vu. Ne le faites surtout pas.

  • N'écoutez pas Justin Bieber, il n'est jamais trop tard pour s'excuser. Si vous avez fait un faux pas, on ne vous en tiendra pas rigueur, tant que vous vous excusez.

  • Quand vous marchez avec votre planche, tenez le leash pour éviter de trébucher dessus.

  • Si vous ne savez pas faire le canard, apprenez l'art de l'eskimo roll. Pour cela, il faut ramer vers la vague et, dès qu'elle s'approche, attraper votre planche de chaque côté et la retourner. Poussez bien le nez de la planche dans l'eau pour éviter que la vague ne l'emporte. Lorsque la vague est passée, retournez-vous à nouveau et continuez à ramer.

  • N'oubliez pas que, sur certaines plages, il existe des endroits où il est interdit de surfer. Dans ce cas, il y a généralement des panneaux sur la plage – faites-y bien attention. Si vous avez un doute, renseignez-vous auprès des sauveteurs ou d'un habitant. Par exemple, sur Bondi Beach, à Sydney, vous ne pouvez utiliser des planches rigides qu'au sud de la plage, jusqu'à la tour des sauveteurs. À partir de là, seules les planches souples sont autorisées. Dans tous les cas, il est interdit de surfer quand le drapeau est rouge ou jaune.

Nouvelles

Information sur le Visa