Site Requires Javascript - turn on javascript!

Les meilleurs bars speakeasy de Sydney

Les meilleurs bars speakeasy de Sydney

L'époque de la prohibition est peut-être révolue depuis longtemps, mais boire de la tequila comme en 1920 ne passe jamais de mode.


Par Jessica Wilkinson et Paul Chai

Les speakeasys, également connus sous le nom de « blind tiger » ou « blind pig » (ce qui veut dire tigre/cochon aveugle – n'hésitez pas à le ressortir à vos amis pour les impressionner), étaient des bars illégaux des années 20 où des hommes louches faisaient de l'alcool louche à base de pommes de terre ou d'autres ingrédients louches. Quoi qu'il en soit, ils font leur grand retour et se développent un peu partout. La bonne nouvelle, c'est qu'on n'est plus en 1920 et que l'alcool n'est plus à base de patates.

LES MEILLEURS BARS CACHÉS DE SYDNEY

Jangling Jack's

Ce nouveau speakeasy de Sydney préfère faire profil bas, sans site Internet ni menu en ligne (juste quelques photos sur Instagram). Jack's est un secret bien gardé, avec un intérieur à la lumière tamisée recouvert de posters de groupes vintage, des compartiments privés et un grand bar. L'équipe adore les boissons classiques et propose une margarita parfaitement exécutée. Au menu, vous trouverez aussi bien du poulet frit avec une pointe de miel qu'un steak frites classique.

The Easy Eight Diner & Bar 

Il s'agit du deuxième lieu caché proposé par l'équipe du Mojo Record Bar (qui aurait aussi tout à fait sa place dans cette liste). À l'Easy Eight, il règne une atmosphère speakeasy un peu louche, avec des compartiments cosy et de longues lampes suspendues. L'ambiance musicale se retrouve sur les murs, où sont accrochés des portraits en noir et blanc de légendes du rock avec lesquels on aimerait partager un verre. Quant à la cuisine, elle est typiquement américaine mais haut de gamme, avec des sandwichs aux crevettes et des ailes de poulet, tandis que la carte des cocktails change en fonction des saisons. 

The Baxter Inn

Juste en face de l'Easy Eight se trouve l'un des plus anciens speakeasys de la ville, géré par les barmen de Sydney Anton Forte et Jason Scott, à qui l'on doit également le Shady Pines Saloon. Invisible depuis l'extérieur (classique), peu éclairé à l'intérieur (tout aussi classique), et doté d'un mur de bouteilles de whisky nécessitant une grande échelle pour atteindre l'étagère du haut (ah, voilà, ça c'est un peu moins classique), The Baxter Inn est l'endroit parfait pour boire un whisky amer et grignoter quelques bretzels gratuits. Il cache même un speakeasy à l'intérieur du speakeasy, sous la forme d'une salle secrète dédiée au whisky, pour les boissons les plus exclusives. Un peu comme des poupées russes, mais des poupées russes qui aimeraient le whisky.

Earl’s Juke Joint  

Earl's se cache derrière la façade de l'ancienne boucherie Betta Meats. À présent, derrière la porte, vous ne trouverez plus de viande mais vous pourrez goûter les cocktails de qualité servis sur ce bar animé. C'est tout ce qu'on attend d'un bar à cocktails caché derrière une boucherie, non ?

Grandma's

Cet endroit, c'est comme chez mémé... À supposer que votre grand-mère soit une alcoolique qui vive dans une cave. Ici, les boissons stars sont des breuvages exotiques de style polynésien. Les tables sont éclairées à la bougie, les barmen sont très pro et souvent vêtus de chemises hawaïennes de couleurs vives et l'espace autour du bar est tellement bondé que vous allez forcément vous faire de nouveaux amis. Le top ! Commandez un mai tai, la spécialité de la maison, un « hot jaffle » (un sandwich toasté) et mettez-vous dans l'ambiance de Grandma's.

Stitch Bar

Faufilez-vous derrière le faux atelier clandestin au niveau de la rue et descendez une cage d'escalier sombre jusqu'au bar Stitch, rempli d'anciennes machines à coudre Singer, de bobines de fil et de paravents en métal orné entre les compartiments, qui rappellent le design des vieilles machines à coudre. C'est un bar à whisky, donc commandez un old fashioned. Si vous avez un petit creux, le menu est d'inspiration américaine, avec des plats consistants comme des hot dogs sophistiqués ou des boulettes de macaronis au fromage.

Eau De Vie

Tenue correcte exigée. Avec ses verres vintage, sa carte de boissons rétro et ses barmen tirés à quatre épingles, Eau De Vie vous propose un voyage au temps de la prohibition. Les boissons nous font remonter encore plus loin dans le temps, comme le Versailles Experience (gin, absinthe, jus de citron, purée de poire et menthe, servi dans une fontaine à absinthe en argent et verre) ou l'Aviator (gin, citron pressé et pointe de rhubarbe, servi avec un tout petit avion en papier). La décoration est aussi classe que la carte, avec ses tabourets en bois, peintures à l'huile et cabinets vitrés.

Since I left You

Même la police de caractère utilisée par Since I Left You évoque l'époque de la prohibition et le Cotton Club. Ce bar, qui a été l'un des premiers à adopter la législation de Sydney sur les petits bars, est très apprécié des amateurs depuis six ans. Son principal atout est sa cour à l'architecture originale du 19e siècle, décorée de guirlandes lumineuses festives et où des groupes se produisent en live. Les cocktails sont des classiques revisités avec une touche d'impertinence, comme le Benedict Cucumberbatch (mezcal, concombre, romarin et citron vert). Pour manger, le bar propose des crostini et des pains toastés.

Love, Tilly Devine

Tilly Devine, mère maquerelle notoire de Sydney et figure du crime organisé, aurait certainement pu être patronne de speakeasys à son époque. En tout cas, le bar qui porte son nom est une proposition plus sophistiquée, et moins intimidante. En bas d'une ruelle de Darlinghurst, le concept du Love, Tilly Devine est très simple : briques blanches, charcuterie de qualité et vins sélectionnés avec soin. Installez-vous à la meilleure place, près de la fenêtre, et faites le tour du monde grâce à la carte de 300 vins.

NOUVELLES

INFORMATION SUR LE VISA