Sand Dune Adventures sur Stockton Beach, Port Stephens, NSW © Tourism Australia

FAQ concernant le Visa Vacances-Travail

Dernières nouvelles

En 2020, le gouvernement a annoncé avoir apporté des modifications au programme Working Holiday, afin d'aider les communautés à se remettre sur pied après les incendies de l'été 2019/2020. Suite à cette modification, tout travail de reconstruction rémunéré ou bénévole, lorsqu'il est effectué dans une zone déclarée sinistrée, est considéré comme un « travail spécifique » et peut être utilisé pour prolonger un Working Holiday Visa pour une deuxième ou troisième année. Ces modifications permettent aux détenteurs de Working Holiday Visa de prolonger leur séjour en Australie tout en apportant leur aide aux communautés locales.

Depuis 2018, les détenteurs de Working Holiday Visa peuvent effectuer des « travaux spécifiques » dans des régions australiennes plus reculées, et rester chez le même employeur agricole jusqu'à 12 mois (contre 6 mois auparavant). Vous pouvez ainsi profiter du charme de la campagne australienne, ou découvrir l'Outback de plus près, tout en rencontrant la population locale.

Foire aux questions

Le programme Working Holiday australien comporte plusieurs avantages personnels et professionnels.

Une année de césure est l'occasion unique d'apprendre à se connaître, d'évoluer et d'apprendre. Au cours de votre voyage, vous rencontrerez de nouvelles personnes, découvrirez de nouvelles cultures et développerez de nouveaux centres d'intérêt et de nouvelles compétences.

Il existe deux types de visas pour le programme Working Holiday : Le Working Holiday Visa (sous-catégorie 417) et le Work and Holiday Visa (sous-catégorie 462), en fonction de votre pays de résidence. Consultez la liste des pays éligibles pour chaque visa.

Ces visas vous permettent de séjourner et de travailler jusqu'à 12 mois en Australie, en exerçant tout type de travail à temps plein, temps partiel, ponctuel ou par shift. Vous pouvez également faire du bénévolat. Vous pouvez également étudier pendant une durée maximum de 4 mois en Australie, en plus de travailler pendant vos vacances.

Le programme Working Holiday ne convient pas à ceux qui souhaitent travailler de manière permanente ou étudier à temps plein en Australie. Si la raison principale de votre venue en Australie est de chercher un travail ou d'étudier, un visa d'affaires ou un visa étudiant répondra probablement mieux à vos besoins.

Avant de déposer votre demande de visa, veuillez lire attentivement les conditions d'octroi de visas édictées par le Ministère de l'Intérieur du gouvernement australien pour déterminer votre éligibilité et connaître vos obligations. Le dépôt d'une demande de visa s'accompagne de frais non remboursables.

Les ressortissant(e)s français(e)s, allemand(e)s et italien(ne)s doivent demander le Working Holiday Visa (sous-catégorie 417).

Des accords sont régulièrement négociés avec d'autres pays. Consultez le site du Ministère de l'intérieur du gouvernement australien pour vous tenir informé(e) des derniers accords conclus.

Le Working Holiday Visa australien est ouvert aux demandeurs âgés de 18 à 30 ans. Les citoyens du Canada, de la France ou de l'Irlande sont admissibles jusqu'à l'âge de 35 ans. Vérifiez les limites d'âge et les conditions d'éligibilité pour un séjour Working Holiday sur le site du Ministère de l'Intérieur du gouvernement australien.

Pour demander un Working Holiday Visa, vous devrez fournir des pièces d'identité telles que votre passeport, ainsi que des documents justificatifs financiers prouvant que vous avez les fonds nécessaires pour séjourner en Australie, généralement AUD$5 000. Vous devrez remplir certains critères en matière de santé et de moralité. Il se peut qu'un certificat de police vous soit également demandé. Tous les papiers doivent être en anglais, et tout document numérisé ou photographié doit être parfaitement lisible et en couleur. Pour plus d'informations, consultez les listes récapitulatives les plus récentes répertoriant les documents à fournir pour le Working Holiday Visa (sous-catégorie 417).

Les frais de demande du Working Holiday Visa australien s'élèvent à AUD$495, même si ce tarif peut changer à tout moment. Avant d'effectuer votre demande, pensez à vérifier le prix du Working Holiday Visa (sous-catégorie 417).

Une fois l'ensemble des documents nécessaires rassemblés, la procédure de candidature ne dure pas longtemps. Comptez quelques heures pour effectuer votre demande correctement. Avant de candidater, renseignez-vous davantage sur la marche à suivre pour le Working Holiday Visa (sous-catégorie 417).

Les délais de traitement des demandes varient. La plupart des demandeurs recevront une réponse sous 90 jours. Consultez les dernières informations relatives aux délais de traitement des demandes pour le Working Holiday Visa (sous-catégorie 417) sur le site du Ministère de l'Intérieur du gouvernement australien.

Oui. Vous pouvez quitter le territoire australien et y revenir un nombre de fois illimité pendant la période de validité de votre visa.

Votre premier Working Holiday Visa est valide 12 mois. Cependant, vous pouvez prolonger votre visa pour une deuxième ou troisième année si vous effectuez des travaux considérés comme spécifiques par le gouvernement australien, notamment des tâches agricoles ou dans les zones régionales. Pour en savoir plus sur les travaux spécifiques nécessaires au prolongement du Working Holiday Visa (sous-catégorie 417), cliquez ici.

Si vous souhaitez prolonger votre séjour Working Holiday, vous pouvez demander un deuxième Working Holiday Visa, qui vous permettra de rester 12 mois supplémentaires.

Pour être éligible, vous devez être ou avoir déjà été détenteur d'un Working Holiday Visa (sous-catégorie 417 ou sous-catégorie 462), et avoir effectué un travail spécifique dans l'une des régions rurales d'Australie pendant minimum 3 mois au cours de votre premier visa de ce type. Vérifiez que l'emploi que vous acceptez et la zone régionale australienne dans laquelle vous l'effectuerez sont éligibles selon les critères imposés par le gouvernement, étant donné qu'ils sont différents pour les visas de sous-catégorie 417 et 462.

Vous pouvez effectuer les démarches d'obtention d'un deuxième Working Holiday Visa pendant ou après la période de validité de votre premier visa de ce type. Pour en savoir plus sur la marche à suivre pour obtenir un deuxième Working Holiday Visa (sous-catégorie 417), cliquez ici.

Il y a quelques conditions, mais la plus importante est que vous devrez effectuer six mois de travail spécifique au cours de votre deuxième année pour être éligible. Pour consulter la liste des exigences de travail spécifique pour le visa de sous-catégorie 417, cliquez ici.

Les lois australiennes sont strictes en matière d'emploi pour les ressortissants étrangers et prévoient des sanctions en cas d'infraction. N'essayez pas de travailler sans le visa approprié. Vous risquez d'être placé en détention, voire expulsé, si votre Working Holiday Visa est arrivé à expiration et que vous n'avez pas quitté le territoire australien ou déposé une autre demande de visa. Vous risquez également d'être interdit(e) de séjour en Australie pendant un certain temps.

Il existe d'autres types de visas si vous souhaitez rester temporairement ou définitivement en Australie à l'issue de votre séjour Working Holiday.

Vous trouverez les dernières informations relatives aux visas et au programme Working Holiday sur le site du Ministère de l'intérieur du gouvernement australien.

Remarque : Tourism Australia n'est pas l'autorité gouvernementale australienne compétente en matière d'obtention de visas. L'autorité qui délivre les visas est le Ministère de l'Intérieur du gouvernement australien. Pour obtenir des renseignements à jour, veuillez consulter leur site Web : https://immi.homeaffairs.gov.au/visas/getting-a-visa/visa-finder.

Le contenu de cette page est fourni à titre d'information seulement et ne constitue pas un avis juridique. Veuillez consulter un avocat australien qualifié en matière d'immigration ou un agent de migration si vous souhaitez obtenir des conseils juridiques.